Baptisé!

Après maints reports, mon Ardina deuxième du nom a effectué hier, le 31 juillet, son baptème de l'air!

 

En fin d'aprem, je pense que les conditions sont satisfaisantes pour le lancer sur ma pente habituelle.

Philippe se charge donc de propulser les 4,9kg du planeur dans les airs...

S'ensuit une jolie descente! Les conditions n'étaient peut-être pas si bonnes que ça!!!

Bon, puisqu'il y a un moteur, autant le tester de suite. Malgré un set-up en-deçà de ce que j'ai pu lire de ci, de là, en terme de puissance (je suis en Lipo 4S au lieu des 5S généralement préconisés), j'en ai suffisament pour vite ressortir du trou. Le hic, c'est qu'à la suite de ça, l'hélice ne s'arrêtera plus de tourner malgré un frein moteur programmé sur "Hard". Dommage, ça me pourrira le reste de mon vol!!!

 

Je suis très fébrile aux commandes, la dérive est très incisive, les conditions de portance étant devenues légères (à moins que mon planeur ne soit trop lourd??? Pourtant il n'est pas si mal situé par rapport à d'autres 4 mètres en terme de charge alaire...) j'ai du mal à doser et gérer tout ça. Au niveau centre de gravité, je suis satisfait. Je ne tenterai pas de figures acrobatiques ce jour. Des prises d'angles bien pronocées à vitesse relativement faible ne font pas décrocher le planeur, c'est de ce côté déjà un bon point! Le profil a été étudié pour que je vole souvent avec de la courbure. Sur ce premier vol, je n'ai pas pu vraiment travailler ce paramètre, ce qui sera donc à faire pour plus tard!

 

N'arrivant pas à prendre d'altitude et devenant de plus en plus agacé par cette hélice refusant de se freiner, je ne prolonge pas indéfiniment le vol. Je donne un nouveau coup de moteur pour me mettre à une altitude raisonnable pour poser et j'attaque mon approche. Les crocos me paraissent redoutables mais n'ayant pas fait de test durant le vol, je m'en sers avec parcimonie. De toute façon, je suis un poil court dans mon approche... Enfin, retour au sol sans dommage!

 

Le bilan de ce premier vol est très mitigé : le fait de ne pas être resté suffisament longtemps en l'air est frustrant et ne m'a pas permis de réellement tirer des enseignements. Pour les grandes lignes, le centrage n'était pas mauvais, je n'ai pas eu à trimmer, c'est toujours plus agréable quand ça se passe comme ça! Ensuite, la motorisation est suffisante, heureusement car j'en ai eu besoin!!! Après, est-ce que le planeur est trop chargé, ou est-ce lié à cette hélice qui n'a cessé de tourner, mais je n'ai pas vraiment eu la sensation d'avoir exploité mon Ardina dans son régime de vol... Niveau débattement des gouvernes, compensations, etc, même si je pense être parti sur de bonnes bases, il me reste, j'en suis conscient, énormèment de travail de réglage à faire!!! Ca tombe bien, c'est aussi pour ça que j'aime le planeur...

 

Les premières photos ci-dessous, une vidéo a été faite mais je ne sais pas encore si elle sera exploitable...

 

Platine Ardina

 

Edit :

Je viens de contrôler mon contrôleur (et oui!!!), le frein était sur "Soft"!!!!!! Alors que je suis persuadé à 200% de l'avoir réglé sur "Hard"!

Deux explications possibles à mon sens :
- en débranchant le boitier de programmation, la position n'était pas enregistrée. Cette fois, j'ai vérifié, c'est bien resté en mémoire,
- deuxième hypothèse, beaucoup plus probable, la programmation a été déréglée du fait d'avoir touché à l'inter des gaz durant la phase d'initialisation du contrôleur lors de sa mise sous tension (mais je ne sais pas à quel moment celà a pu se passer)...

Reste maintenant à voir si effectivement le frein en position "Hard" bloque l'hélice en vol!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×